vendredi 19 juillet 2019

Les étonnants châteaux & jardins du Bade-Wurtemberg


Quand l’été a officiellement pointé le bout de son nez dans le Bade-Wurtemberg, que le feuillage des arbres devient vert tendre, que les centres- villes se transforment en océans de fleurs, que les fêtes colorées se préparent, c’est le moment d’arpenter les rues, les cafés mais aussi les châteaux et jardins de la région...


Ces lieux historiques recèlent de trésors culturels et naturels qui invitent à étendre ses connaissances et à l’évasion !

Zoom sur certains d’entre eux qui font rayonner la région :

La célébration de l’histoire franco-allemande dans les châteaux & jardins publics

Les Châteaux et Jardins du Bade-Wurtemberg ouvrent, transmettent, développent et préservent 60 monuments historiques du Sud-Ouest de l’Allemagne. En 2018, plus de 3,99 millions de personnes ont visité ces hauts lieux historiques.

Cette année, cet acteur culturel public célèbre l’histoire franco-allemande. Tour à tour alliées, muses, ennemies, couple... La France et l’Allemagne, « assez bons amis », partagent une histoire faite de fascination et de rivalités.

En se promenant, par exemple, au château résidentiel de Rastatt, les visiteurs découvriront qu’il s’agissait auparavant de la demeure du margrave Louis Wilhelm (1655-1707), filleul du Roi Soleil, qui devint plus tard son pire ennemi lors de la Guerre de la Ligue d'Augsbourg ou « Guerre de Neuf Ans ». Les troupes françaises détruisirent d'abord le Palatinat (par exemple le château de Heidelberg), puis les environs, et c'est pourquoi Ludwig Wilhelm commença une guerre contre Louis XIV.

À Ludwigsburg, Charles de Gaulle a quant à lui mis l'accent sur la réconciliation lors de son "Discours à la jeunesse allemande". Le 15 septembre, le palais invite d’ailleurs les visiteurs à une fête de l'amitié dans la cour et le jardin d'honneur.

Au programme :

De nombreux autres événements se tiendront dans les différents monuments pour célébrer la thématique de l’année : marchés gastronomiques, célébrations historiques, expositions temporaires, et autres manifestations culturelles... le programme s’annonce riche !

L’esprit Versaillais du château de Ludwigsburg

Le roi Louis XIV était un modèle pour toutes les cours princières d'Europe : des châteaux aux jardins, de la mode aux arts de la table, sans oublier la langue, tout fleurait bon l'esprit français !

Les visiteurs le ressentiront notamment dans le magnifique jardin du château de Ludwigsburg, surnommé le « Versailles de Souabe », grandement inspiré des jardins du château de Versailles. Les chefs-d’œuvre botaniques du jardin séduiront les amoureux d’histoire et de nature ; ils ont d’ailleurs reçu un titre - Baroque in Bloom  – reconnus ainsi comme de réelles pièces d’art.

Au printemps et à l'automne, les jardins prennent des formes et des couleurs toujours nouvelles, magistralement organisés dans une géométrie de parterres, chemins, haies, statues, fontaines, étangs... Un exemple extraordinaire pour démontrer comment l'inspiration de la nature et la main de l'homme peuvent entrer en totale harmonie !

Au programme : Exposition de citrouilles du 30 août au 3 novembre 2019

Depuis plus de 15 ans, la plus grande exposition de citrouilles au monde (450 000 au total) à Blühendes Barock (Baroque in Bloom) fait le bonheur des visiteurs émerveillés notamment par les sculptures artistiques et les nombreuses recettes de cuisine succulentes, composées de cet ingrédient star. L'exposition présente plus de 600 variétés : citrouilles comestibles aromatiques, citrouilles ornementales colorées, citrouilles sculptées et courges de bouteille... Elle s’apprécie sous toutes ses formes !

Le château de Hohenzollern Sigmaringen rempli d’histoire

Construit par phases du 11ème au 20ème siècle, le château de Sigmaringen est un condensé de l’histoire de l’architecture, du style médiéval au néogothique, en passant par la Renaissance et l’époque classique. Il n’a pris son apparence qu’au début du siècle dernier, suite à de nombreuses rénovations subites depuis 1893.

Propriété de la famille royale de Hohenzollern, le château est ouvert au public depuis près de deux siècles. Une tradition qui s’exprime dans le soin attentionné apporté aux visites. Triés sur le volet, les guides y abordent avec pédagogie et vivacité les aspects historiques, architecturaux et artistiques, donnant vie à l’histoire à force de récits et anecdotes choisies...

Avec une fois de plus un lien avec la France, on pourra notamment apprendre lors d’une visite guidée que le château a appartenu au régime de Vichy.
Les membres du régime, collaborant avec les forces d'occupation allemandes, furent en effet transférés en exil à Sigmaringen de septembre 1944 à avril 1945 après le débarquement réussi des Alliés en Normandie le 6 juin 1944. Un exil qui signa la fin du régime.

Dans et autour de la ville du district souabe, une colonie d'environ 2 000 Français a émergé. Le château de la résidence des princes de Hohenzollern fut  immédiatement confisqué et le drapeau Tricolore fut hissé sur le rocher calcaire au-dessus du Danube. La visite du château explique comment les Français vivaient et travaillaient à cette époque. Les visiteurs pourront découvrir la chambre de Pétain et celle dite « Josefinen » dans laquelle le premier ministre Laval habitait avec son épouse.

L’Île de Mainau, le paradis des fleurs au lac de Constance

Si le lac de Constance était un écrin, l’île de Mainau en serait sans conteste son plus beau joyau. Sa végétation luxuriante toute l'année, son parc avec ses arbres de plus de 150 ans, la splendeur baroque de son château et son église, et son caractère méditerranéen font de Mainau une oasis de beauté, d’harmonie et de repos.

Lennart Graf Bernadotte (1909-2004), membre de la famille royale suédoise, est considéré comme le fondateur de l'entreprise touristique et a fait de ce parc sauvage un paradis de fleurs et de plantes dès 1932. La génération Bernadotte d'aujourd'hui, Bettina Gräfin Bernadotte et Björn Graf Bernadotte, s'efforcent de poursuivre la philosophie de leurs aïeux afin de préserver ce paradis naturel. L'île de Mainau offre différentes visites guidées et dégustations de vins.

Au programme : Sous la devise "Soleil, lune et étoiles", les jardiniers de l'année florale 2019 expliqueront les liens passionnants qui unissent les corps célestes, la nature et les hommes. Il s'agit, par exemple, de la photosynthèse et de l'influence de la lune sur la végétation. L'accent est également mis sur les plantes qui portent le nom de planètes, y compris les tournesols et les cônes étoilés.

Les 50 ans du jardin botanique de l'Université de Tübingen

Prendre un café dans le centre historique, se balader sur les rives du Neckar, visiter le château de Hohentübingen et son fameux musée d’archéologie, profiter de nombreuses manifestations culturelles ou d’authentiques marchés aux puces... La ville de Tübingen invite à la fois à étendre son savoir et à couler des jours heureux. La dolce vita façon Bade- Wurtemberg en quelque sorte !

Au programme : Cette année, la ville sera marquée par le 50èmeanniversaire du Jardin botanique de l’Université de Tübingen.

Déjà au 16ème siècle, le célèbre médecin et expert en plantes Leonhart Fuchs créa un "Hortus Medicus" (= Jardin Botanique) dans la vieille ville de Tübingen. Aujourd'hui, le Jardin botanique de l'Université de Tübingen, outre sa fonction d'institut d'enseignement et de recherche, est aussi depuis 1969, une zone de loisirs populaire où les visiteurs du monde entier peuvent découvrir 10 000 espèces végétales des cinq continents. Le site de 10 hectares avec ses différentes serres est ouvert toute l'année au grand public. À l'occasion du 50ème anniversaire, sur le thème de la "Diversité des êtres vivants", un vaste programme de manifestations est prévu. 

Informations www.tourisme-bw.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire