Château de Noirieux, goûter à la douceur angevine

le 06/10/2016

Situé à deux pas d’Angers, le Château de Noirieux, havre de quiétude et de gastronomie, dominant la verdoyante vallée du Loir ne manque pas d'allure. Découverte…



Avec ses lignes épurées et son allure altière, le château de Noirieux, est un superbe ensemble architectural, composé d'un château du 17e, d'un manoir du 15e siècle aux élégants colombages ainsi qu'une chapelle  datant  du 16e siècle.

Un îlot de tranquillité…


Fidèlement restauré en pierre de tuffeau afin de conserver sa couleur claire originelle, cet îlot de tranquillité est très prisé par les stars qui passent en Anjou. Noirieux a compté parmi ses hôtes les plus célèbres Johnny Hallyday, Charles Aznavour, Michel Sardou, Patrick Bruel, Yannick Noah, Alain Souchon, Pierre Arditi ou encore Penélope Cruz.

Pour arriver à la réception, on passe par l'ancien porche qui jouxte l'aile droite du château et qui accueillait jadis des calèches. En réalité, on traverse un jardin d'hiver lumineux doté de larges verrières. La réception affiche un sol d'ardoise, un mur orné d'une splendide tapisserie de Flandres - "Le roi rendant la justice" - et un salon d'accueil de style Renaissance. Il s’agit du premier d'une élégante succession de salons qui mènent jusqu'au restaurant gastronomique.



Dirigez-vous vers le splendide salon de réception avec ses poutres délicatement laquées de blanc, son plafond jaune tendre, ses draperies et tentures à motifs champêtres. Le salon aux larges volumes comporte deux coins repos. L'un avec ses canapés généreux et confortables, se situe près de la grande cheminée où flambent les bûches, l'autre avec ses élégants sièges Louis XV dispose d'un piano à queue fin 19ème siècle tout en marqueterie - exemplaire unique fabriqué par le fameux Erard -, tout spécialement pour une Comtesse.


Luxe feutré…



Fraîchement rénovées dans un pur style angevin, les 10 chambres du Manoir présentent un aspect authentique au charme rustique avec leurs poutres en chêne d'un ton brun chaud et leurs cheminées de pierre. Ainsi, au fil des chambres, rideaux, têtes et jetées de lits à grands motifs floraux prolongent la nature environnante. Les tentures murales, déclinées en tons unis, bleu ciel, jaune ou vieux rose, s'accordent avec élégance aux tables et aux armoires campagnardes. Les lits avec leurs parures, toutes simples et toutes blanches, ajoutent une note supplémentaire au caractère de ces chambres typiques d'un Manoir de campagne.



C'est par un élégant escalier Art Déco que l'on rejoint, les 9 chambres du Château. Chacune a sa personnalité : Louis XIII, Louis XV, Louis XVI, Régence ou Directoire... avec armoires et petits meubles chinés chez les antiquaires. A la diversité des chambres répond l'unité des salles de bain, toutes en faïence blanche ourlée d'une délicate frise à motif rosace bleu et jaune surmontée d'un trompe-l’œil aérien. Une exception, la salle de bain de la chambre Art Déco présente un décor de faïence vert bronze et les lavabos d’époque ont été conservés. Dans toutes les chambres, on trouve TV câblée, mini bar et coffre-fort individuel.



Lorsque l’on rejoint le bar, place à un comptoir en bois peint, à des murs couleur rouille, associés au bordeaux des moelleux fauteuils et des tabourets en cuir. La cheminée apporte un côté intimiste à ce bar de style anglais. On peut y deviser après le dîner ou l'après-midi, autour de pâtisseries. Un régal !

Un restaurant dans l’Orangerie…



Directement inspiré du thème architectural de l'Orangerie -bâtiment aux larges verrières très à la mode au 17ème siècle avec Louis XIV- , le restaurant prolonge l'aile droite du Château et donne sur un petit jardin planté de châtaigniers que l'on contemple par les hautes fenêtres. De plus, la façade s'ouvre sur la perspective de la vallée du Loir.

La salle de ce restaurant gastronomique au décor convivial et printanier, sur fond de treillage d'un délicat jaune pâle, rideaux fleuris et sols de pierre blanche à cabochons d'ardoises, offre aux hôtes de grandes tables ovales, rondes et de petits guéridons. A côté, la véranda de style 19ème avec une vue sur le parc est dédiée au petit déjeuner et accueille également les convives à l'heure du déjeuner autour d'une cuisine « bistrot ».

Une cuisine aux valeurs vraies…



Le Chef, Gérard Côme, après une longue et riche carrière passée dans la gastronomie aux Pays-Bas, en Angleterre puis en France vient de prendre sa retraite. Il avait décroché avec fierté une étoile au guide Michelin qu'il arborait depuis 17 ans sans interruption. M.Côme vient de passer la main à Marco Arfagnini qui arrive du « George », le restaurant italien du Four Seasons « Georges V » à Paris.

Ce dernier propose une cuisine élaborée avec des produits authentiques et reste à l’écoute des saisons comme son prédécesseur. A la carte, on retrouve de nombreuses spécialités qui font depuis des décennies la réputation de Noirieux : La Lasagne d’Araignée de mer à la Truffe, en soupe mousseuse d’écrevisses, Le Bar de la « Pointe de Raz » au chaud cru, petits légumes primeur, émulsion au crémant de Loire et coquillages… Des assiettes châtelaines raffinées avec pour credo la cuisine inventive.


Le plein d’activités…


A la belle saison, le Château de Noirieux permet de profiter de la piscine chauffée extérieure, avec vue sur les noyers centenaires. A côté, on peut se détendre dans un bain bouillonnant et un peu plus loin... le parc abrite un court de tennis. Aussi, n' hésitez pas à vous perdre dans le labyrinthe végétal ou tout simplement à vous asseoir à l’ombre d’un arbre.

Pas de doute, Noirieux est une porte d’entrée idéale pour la visite des prestigieux châteaux qui ont marqué l’histoire de la France. Ce château-hôtel est une étape seigneuriale pleine de promesses !


Pour en savoir plus :

Château de Noirieux, Relais & Châteaux**** – 26, route du Moulin 49125 Briollay, tél. + 33 (0)2 41 42 50 05. Site web :www.chateaudenoirieux.com

(Photos : Château de Noirieux).

À lire aussi