mercredi 8 juillet 2020

Voyager au Japon tout en restant en France


Le plus grand parc japonais d’Europe, le Parc Oriental de Maulévrier attire plus de visiteurs individuels qu’en 2019 et relance les nocturnes à partir du 1er juillet…
  

Le parc, qui fait partie du Top 5 des sites touristiques les plus visités de l’Anjou, annonce à compter du mercredi 1er juillet la réouverture des nocturnes pendant l’été. D’autres animations sont maintenues pour la saison 2020.

En 2019, le Parc Oriental de Maulévrier avait connu une fréquentation record avec plus de 155 000 visiteurs. Outre les nocturnes qui se dérouleront deux à trois soirs par semaine durant l’été, d’autres animations sont maintenues. « Les peintres au jardin » auront lieu cette année le dimanche 2 août. Des artistes s’installent dans le parc et permettent aux visiteurs d’avoir un nouveau regard sur le jardin à travers les oeuvres effectuées. Le Salon national du Bonsaï aura lieu quant à lui les 12 et 13 septembre. Cette exposition de plus de cinquante bonsaïs sélectionnés, avec la présence d’exposants professionnels, font de cet événement une des plus grandes expositions de bonsaï en France.

Le jardin de nuit : des promenades musicales et poétiques de mai à septembre

A partir du 1er juillet et jusqu’en septembre, le parc propose des promenades musicales et poétiques de nuit dans le jardin. Le promeneur est invité à apprécier le parc avec un autre regard, d’autres impressions. Une promenade libre et rythmée par les séquences autour du lac, qui débute à la tombée de la nuit et petit à petit distille son ambiance de mystère et de magie. Le visiteur découvre lors de sa promenade des mises en scène de contes issus de la tradition japonaise et réécrits spécialement pour les nocturnes. Le promeneur va ainsi de légende en légende, à son rythme, à son envie, éclairé de son lampion. En 2019, près de 10 000 visiteurs ont découvert le parc de nuit.

Un espace de méditation et de poésie qui s’apparente aux grands parcs japonais de la période Edo 

Crée entre 1899 et 1913 par l’architecte parisien Alexandre Marcel, le Parc Oriental de Maulévrier est reconnu comme étant le plus grand jardin japonais d’Europe. Il est situé en Anjou, à 12 kms de Cholet et 20 kms du Puy du Fou. Le parc est composé d’un jardin japonais de 12 ha classé jardin remarquable, d’une serre de bonsaï, d’un salon de thé et d’une boutique. Il constitue un espace de méditation et de poésie qui s’apparente aux grands parcs japonais de promenade de la période Edo (17ème siècle / 18ème siècle). La composition des jardins japonais, leur symbolisme, relève d’un art sacré, expression de diverses religions orientales.

Plus de 300 espèces de végétaux d’essence exotique dont certains travaillés à la manière des paysagistes japonais La promenade suit le cours de la rivière ponctuée par de nombreuses fabriques, ponts, statues khmères, lanternes japonaises et d’une pagode. Certaines pièves proviennent de l’Exposition Universelle de 1900 à Paris. Le cycle des végétaux, ou la mise en scène de l’eau, courante ou calme, permet de qualifier le parc de « jardin de transformation ». La végétation est riche de plus de 300 espèces de végétaux d’essence exotique dont certains sont travaillés à la manière des paysagistes japonais. 

Informations :  www.parc-oriental.com


Aucun commentaire:

Publier un commentaire